ACQER commence à dévoiler un nouveau dispositif qui permettrait d’acheter son appartement sans emprunt immobilier. Revue des premières informations disponibles.

 

On en sait désormais un peu plus sur la promesse d’ACQER : celle d’acheter son appartement à la demande, en fixant à son gré – et tous les mois si on le souhaite – le rythme auquel on devient  propriétaire.

Le mécanisme s’appuie sur une approche anglo-saxone dite « part buy / part rent » que l’on pourrait traduire par « mi-location/mi-achat » : Vos mensualités comprennent une partie payée au titre de votre occupation du bien (un loyer) et une partie que vous investissez dans des parts de l’appartement. Le reste est simple : plus vous êtes propriétaire, plus vous avez de parts, moins vous payez pour l’occupation.

 

 

Il existe en France des dispositifs proches, notamment la Location-Accession, mais ils sont exclusivement utilisés par les organismes HLM pour du logement social et sont beaucoup moins flexibles : les mensualités sont fixées au départ et vous ne pouvez pas les moduler pendant la vie du contrat.

C’est justement grâce à sa flexibilité que le dispositif ACQER souhaite résoudre le problème de la primo-accession : « ACQER s’adresse plutôt aux personnes qui habitent dans des zones tendues, c’est à dire les endroits où payer un emprunt coûte jusqu’à deux fois plus qu’un loyer pour le même appartement. Une situation bien éloignée des zones rurales, où le rapport de force est inversé, et c’est la raison pour laquelle le premier territoire éligible à ACQER, c’est le Grand Paris. » nous indique Cyril Aulagnon, Président d’ACQER. « Ce qu’il faut bien réaliser, c’est qu’en même temps que la flambée des prix (ndlr : depuis une vingtaine d’années), la façon de vivre a beaucoup changé. Aujourd’hui l’accession – et surtout la primo-accession – a vraiment besoin d’une solution plus flexible… sinon c’est une à deux générations entières qui vont se faire exclure ; un vrai drame sociétal lorsqu’on sait que 2/3 du patrimoine des français est créé grâce à l’immobilier. » 

 

« Avec ACQER, vous pouvez devenir propriétaire. »

 

Le secret d’ACQER ? Qu’il n’y ait pas de prêt, et donc des conditions beaucoup plus souples qu’avec une banque : ACQER ne vous prête pas de l’argent mais co-investi à vos cotés, c’est donc avant tout le bien qu’elle évalue, pas (tout) le détail de vos comptes. Un vrai avantage pour les mal considérés du crédit car tous les statuts sont acceptés (Auto-entrepreneurs, CDD, etc.), les critères d’âge, de nationalité ou encore de santé sont plus souples, et l’apport initial est limité à 7% du bien (contre 18% en moyenne pour une banque)… une sorte de super-pouvoir pour les primo-accédants – qui l’attendaient avec impatience.

 

Quelques caractéristiques du dispositif ACQER :

Frais réduits Avec ACQER vous ne payez les frais de notaire et de transaction que sur les parts que vous achetez, pas sur la totalité du bien.

Droits réels Vous êtes vraiment propriétaire, vous pouvez faire des travaux et mettre votre appartement en location.

Personne liée Vos proches peuvent vous aider à acheter. Les parts qu’ils achètent à vos cotés allègent d’autant votre mensualité d’occupation.

Garantie de rachat A tout moment vous pouvez acheter votre appartement en totalité auprès d’ACQER, y compris avec un financement bancaire.

Garantie de revente A tout moment vous pouvez revendre toutes vos parts à ACQER.

Expertise Toutes les transactions (achat et vente) se font au même prix du marché, garanti par un expert immobilier indépendant.

 

En savoir plus sur ACQER 

En savoir plus sur les nouvelles solutions pour l’accession